Paris
contact@nastasiarugani.com

Télérama : “Milly Vodović”, une magnifique tragédie des racines

Bienvenue sur le site de Nastasia Rugani

Télérama : “Milly Vodović”, une magnifique tragédie des racines

Mention spéciale du prix Vendredi, ce récit poétique signé Nastasia Rugani évoque la vie difficile d’une adolescente d’origine bosniaque aux Etats-Unis. Puissant et lumineux.

Voici un livre qui ne se laisse pas attraper si facilement. Il est du côté du mystère, de l’enfance et de la poésie. Il fait surgir des mondes, des images, des personnages, des émotions, sa lecture est une singulière aventure, mais l’histoire qu’il raconte échappe parfois. Qui l’écrit, d’ailleurs ? L’auteure ou la femme écrivain qu’elle met en scène ? Le fil d’Ariane de ce texte aux multiples chemins est une « étrange petite personne d’une douzaine d’années », Milly Vodović, une gamine aux cheveux « d’un noir féroce, trop courts, mal coupés », animale, guerrière, courageuse.

D’origine bosniaque, elle vit dans le sud des Etats-Unis, en 2008, peu après le 11 Septembre, quand les musulmans étaient vite assimilés à des terroristes. Milly, qui n’a jamais vu la Bosnie et se sent rejetée dans le pays où elle vit, a construit son propre territoire, enchanté, proche de la nature, elle parle aux fleurs et aux animaux et croit aux monstres cachés dans la nuit. Imprégné des auteurs du Sud, Flannery O’Connor ou Carson McCullers, le livre flirte avec le fantastique, réel et imaginaire se mêlent intimement. La mort est omniprésente, et la forme de la tragédie s’impose. Le roman pourtant, par la richesse de sa langue, est d’une beauté lumineuse.

TT Milly Vodović, de Nastasia Rugani, éd. MeMo, 224 p., 16 €. A partir de 15 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *